Reflexions

Bienvenue sur mon blog

Du feu éternel

Du feu éternel

J’irai ouvrir grandes les portes de l’enfer
Pour y brûler tes souvenirs les plus amers
Qui embrase ta vie et brise ton bonheur,
Où sous les braises se consume ton ardeur ;

J’incendierai toute tes angoisses où ton âme
Inconsolable espère la chaleur des flammes
Comme réconfort, pour que tu puisses t’étendre
Sans plus jamais craindre la poussière des cendres ;

J’apaiserai tes blessures les plus mordantes
Et j’éteindrai ta fièvre la plus dévorante,
Calcinée par les remords qu’attise la nuit
A l‘aube des regrets qui mine ton esprit ;

J’éteindrai l’incandescence de tes pensées
Révoltantes, ravivées au vent du passé
Sur le bûcher de tes épreuves et des défiances,
Qui couve sous le feu de ta désespérance ;

Du charbon réduit, j’esquisserai des desseins
Et raturerai ta tristesse et tes chagrins,
Pour que tes idéaux soufflent sur le tison,
Au foyer de l’espoir enflammé d’illusions ;

Et je cautériserai enfin tes coupures
A la clarté vivifiante, d’une brasure
Je souderai un point d’union fusionnelle
Scellant nos vies, avec pour témoin, l’éternel.
 


Laisser un commentaire

Peintures de Catherine Karrer |
Alain Delogne |
IZART E... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1KAZOU, EXPOSE...
| jguytext
| jean pierre blanpain