Reflexions

Bienvenue sur mon blog

De l’orgueilleux

De l’orgueilleux

Ô toi muraille infranchissable
Et bâti sur les contreforts
De ton égo impénétrable,
Protégée par un Moi butor ;

Sommet distant de l’accessible
Escalade, vertigineuse
Ascension aux cimes ostensibles
De la fierté majestueuse ;

Ta surestimation fiévreuse,
Ton indéfectible importance
Et tes convulsions prétentieuses,
Forge toute ton arrogance ;

Apogée de l’individuel :
Tu brilles dans les inflations
De ta fatuité naturelle,
Qui transcende tes opinions ;

Lumineux en ton assurance,
Tu te complais dans l’excessif
En cherchant la reconnaissance
Dans les regards admiratifs ;
 
Primauté de tous les péchés :
Source du vice où l’on craint
Voir l’histoire se répéter
Au nom du père et de ses saints ;

Miroir au reflet grossissant :
Ton amour propre réfléchi
L’éclat de ton rayonnement
Et le flambant de ton vernis ;

Au comble de ta suffisance,
Tu culmines sur les hauteurs
Bouffi et replet d’abondance
Dans ton délire de grandeur.


Laisser un commentaire

Peintures de Catherine Karrer |
Alain Delogne |
IZART E... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1KAZOU, EXPOSE...
| jguytext
| jean pierre blanpain