Reflexions

Bienvenue sur mon blog

30
avr 2009
De l’impuissance pontificale
Posté dans art, litterature, poétique, Poésie par artetpeinture à 2:28 | Pas de réponses »

De l’impuissance Pontificale

Ô Toi médecin des mécréants pervertis,
Condamnant la profanation à la souffrance
Sans recours à l’asepsie, ni l’euthanasie,
Cautérisant au bûcher les âmes en errance ;

L’addiction aux hosties te prive d’appétit,
Anémie ton âme souffreteuse en dormance
Sous des eaux bénites désaltérant l’esprit,
Sans épancher la soif en ton intolérance ;

L’ivresse des profondeurs et de l’infinie,
Déserte la quiétude de tes évidences
Et fuis les certitudes de tes homélies
Castratrices, qui te condamnent à l’impotence ;

L’amour s’arrête où commence l’hypocrisie
De ta piété, dans cette lâche obéissance
Rampante et obséquieuse paraplégie
Du renoncement au comble de l’indécence ;

C’est dans les fonds ténébreux de la sacristie
Que reposent les oripeaux de ta conscience,
Ce reliquat d’humanité dans l’agonie
D’une liturgie mortuaire et sans essence ;

Poussé par le souffle vital de l’hérésie,
Les pécheurs cherchent de nouveaux îlots de science
Où jeter leur encre de savoir et d’écrits
Au risque d’échouer sur une de tes potences ;

Il refuse le confort de tes alibis
Et l’intérêt cupide de tes alliances,
Préférant l’apostasie à ton paradis,
La chaleur de l’enfer aux dégradantes avances ;

Car tu ne te courbes pour vendanger le fruit,
Mais t’inclines dans une humiliante allégeance,
Dans un plaisir endeuillé par l’anorgasmie
De tes prières privées de toute jouissance ;

La foi est ton préservatif, ton seul abri
Où tu te mures pour échapper aux exigences
D’une vie que tu as tapissée de mépris,
Tagué de haine phobique et d’outrecuidance ;

Bercé de chant sacralisant les interdits,
Les écritures restent ta seule romance
Amoureuse et les baisers sur ton crucifix,
Une arme évangélique au reflet d’impuissance.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Peintures de Catherine Karrer |
Alain Delogne |
IZART E... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1KAZOU, EXPOSE...
| jguytext
| jean pierre blanpain